Comprendre les émotions

Etimologie : Emotion < Ex-Motion : mettre en mouvement.

Les émotions sont des énergies différentes. Elles sont toute utiles et importantes car elles nous aident à nous préparer physiologiquement et mentalement à faire face à une situation.

  • Joie : nous ouvre aux autres
  • Peur : se figer, fuir ou combattre pour faire face à un danger
  • Tristesse : la tristesse pour l’autre ouvre notre empathie
  • Colère : mobiliser toute notre énergie pour franchir un obstacle

… etc.

Notre Réponse physiologique à une situation Crée Nos Émotions

Principales hormones liées aux émotions :

  • Le cortisol est une hormone qui agit comme un neurotransmetteur au niveau de notre cerveau, libérée par l’hypothalamus en réponse à une situation jugée stressante ou dangereuse. Le cortisol nous permet d’être motivé, plus fort mentalement et physiquement. A petite dose et de manière ponctuelle, la sécrétion de cortisol est bénéfique. C’est elle qui nous aide à démarrer la journée et nous permet de mieux mobiliser notre concentration et nos muscles pour faire face à un obstacle. Le cortisol met toutefois du temps à diminuer et sa présence chronique dans l’organisme provoque des troubles et des maladies : résistance à l’insuline, diabète, hypertension, dépression…
  • L’ocytocine est l’hormone qui intervient quand on fait un câlin ou dans un moment affectif positif liée à notre environnement social (famille, amis, animaux de compagnie…). L’ocytocine joue un rôle clé pour réduire les niveaux de cortisol et donc de stress, pour développer sa résilience au stress il est donc important d’être ouvert et en communication avec les autres et de partager ses émotions avec des personnes proches. C’est également très utile de se mettre au service des autres et de les aider, la même production d’ocytocine se développe en effet à travers un relationnel où l’on se montre utile pour les autres.

Nos émotions influent sur nos pensées lesquelles renforcent des sentiments

Les émotions sont intimement liées à notre physiologie, nos comportements et nos pensées. Leurs influences sont corrélées (cf. A.Damasio).

« Votre pire ennemi ne peut pas vous faire autant de mal que le font vos propres pensées. »

Buddha

Agir sur le corps

L’hygiène de vie (alimentation, sport, repos) sont des éléments clés pour réduire les niveaux de cortisol.

La posture du corps agit sur nos secrétions hormonales et neurotransmetteurs

La méditation et les exercices de relaxation ont prouvé leur rôle de régulateur : un esprit méditatif laisse se dérouler la pensée sans influer sur les sécrétions hormonales, alors que dans un esprit non méditatif, la pensée prend le contrôle, devient le donneur d’ordre et impacte directement notre physiologie et nos émotions.

Agir sur nos pensées

La psychologie positive, visualisation et méthode Coué (fondée sur l’autosuggestion et l’autohypnose) ont prouvé leur efficacité pour renforcer des pensées qui seront utiles et bénéfiques

Sources

Kelly McGonigal, comment faire de votre stress votre ami : https://www.cbcmediation.com/comment-augmenter-votre-resilience-au-stress/

Amy Cuddy, body language shapes who you are :

 

Méthode Coué : https://www.methodecoue.com

Vous aimez cet article ?

Nous proposons du coaching et des formations individuelles et en groupe pour aider les managers et dirigeants à développer leur communication interpersonnelle et affirmer leur leadership.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous y êtes presque... 50%

A quelle adresse devons-nous vous envoyer le test ?

  • Votre adresse mail est en sécurité. Nous n'envoyons aucun spam.
Vous y êtes presque... 50%

A quelle adresse devons-nous vous envoyer le test ?

  • Votre adresse mail est en sécurité. Nous n'envoyons aucun spam.