Comment mieux déléguer ?

La capacité à déléguer efficacement est souvent un enjeu de performance pour les managers et dirigeants d’entreprise. Mais avez-vous appris à déléguer ? Cette compétence pourtant essentielle lorsque l’on monte dans la hiérarchie managériale et souvent sous-estimée avant de se révéler une entrave à la performance !
Nous vous proposons ici 6 techniques pour vous aider à prendre conscience de l’importance d’une bonne délégation et surtout pour essayer de l’appliquer :

Mettez en place un système clair de priorité et de difficultés des taches :

Ça peut vous paraître évident, mais ce qui est prioritaire pour vous ne l’ai pas forcément pour vos collaborateurs. Assumez votre leadership en clarifiant les priorités et les enjeux des tâches à accomplir. De même, hiérarchisez les projets en termes de compétences exigées : les plus complexes sont ceux que vous devrez certainement continuer à suivre de près, pour les autres, augmentez votre degré de délégation.

Connaissez les points forts de vos collaborateurs :

C’est une qualité majeure de tout bon manager, bien connaitre ses équipes, ses points forts et ses faiblesses en groupe et en individuel. Choisissez à qui vous déléguez une tâche selon ses compétences avant tout, compétences démontrées et compétences potentielles perçues. Il s’agit de s’appuyer sur ce qui fonctionne bien chez vos collaborateurs pour les accompagner dans leur montée en compétences, et ainsi renforcer engagement et motivation.

Prenez le temps de donner des instructions précises :

C’est certainement la condition de toute bonne délégation. Oui, déléguer vous fera gagner du temps, à condition d’accepter de prendre le temps en amont de bien expliquer les enjeux et vos attentes. C’est d’ailleurs souvent la raison pour laquelle certains ont du mal à déléguer : ils ont le sentiment que s’ils font les choses eux-mêmes ce sera plus rapide ! C’est peut-être vrai pour la première tâche déléguée, mais en faisant monter en compétences vos équipes, vous vous créez une petite armée qui sera de plus en plus rapide et efficace dans l’accomplissement de ses tâches et finira par vous libérer beaucoup de temps pour vos propres projets.

N’ayez pas peur d’enseigner vous-même de nouvelles compétences à vos collaborateurs :

C’est la suite du point précédent. Le temps que vous allez consacrer à accompagner votre collaborateur sera très vite du temps gagné pour vous par la suite. Considérez qu’il s’agit d’un investissement et plus vous y mettrait du cœur, plus le retour sur investissement sera généreux.

Faites confiance, mais prenez le temps de vérifier :

Déléguer ne veut pas dire se laver les mains d’un projet ni de se contenter de croire sur parole ce que votre collaborateur vous dira de ses avancées. Après le temps du briefing, celui de la vérification détaillée est ce qui vous permettra de faire un feedback constructif, basé sur des faits. C’est aussi ce qui renforcera la responsabilisation, la confiance et le respect de vos collaborateurs.

Prenez le temps de faire des feedbacks réguliers :

C’est ce qui permet au principe de délégation de tourner à plein régime : vous restez le chef et c’est de vous que doivent venir les points d’amélioration (feedback individuel) et la reconnaissance du succès (feedback public) ! De même, lors de ces feedbacks, invitez vos collaborateurs à partager leurs perceptions et s’assurer qu’ils ont bien compris votre demande : c’est ce qui vous permettra de vérifier que vos briefs ont été assez clairs et que vos feedbacks sont constructifs.

Apprendre à déléguer est un processus qui demande de constants ajustements, apprenez de vos expériences et ajustez vos méthodes en vous montrant pragmatique.

Vous aimez cet article ?

Nous proposons du coaching et des formations individuelles et en groupe pour aider les managers et dirigeants à développer leur communication interpersonnelle et affirmer leur leadership.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous y êtes presque... 50%

A quelle adresse devons-nous vous envoyer le test ?

  • Votre adresse mail est en sécurité. Nous n'envoyons aucun spam.
Vous y êtes presque... 50%

A quelle adresse devons-nous vous envoyer le test ?

  • Votre adresse mail est en sécurité. Nous n'envoyons aucun spam.