Clarifier son message

De l’importance de savoir de quoi on parle…

Parler aux journalistes peut-être un levier de communication publique et de notoriété majeur, à condition toutefois de parler à bon escient et de savoir quel est le message que l’on veut faire passer !

Avant toute prise de parole, il faut d’abord savoir pourquoi on s’adresse à la presse, et avoir clarifié et simplifié son message de manière à le rendre compréhensible par tous. Ce travail n’est pas aussi simple qu’il n’en a l’air. En effet plus on est spécialiste de son domaine, plus on maîtrise son sujet dans toute ses complexités, et plus le risque est grand d’utiliser un vocabulaire jargonnant, inaudible des néophytes et de se perdre dans des détails incompréhensibles.

Simplifier et clarifier son message se fait dans une logique de vulgarisation qui parfois suppose d’accepter de faire des raccourcis…

3 messages clés au maximum

Ce travail de simplification peut sembler frustrant, mais vous avez tout à gagner à réduire votre objectif de communication à 1 message clé, 3 tout au plus, ou vous risquez de rendre votre sujet trop confus pour la plupart des lecteurs/auditeurs.

Par ailleurs, si vous ne faites pas cet effort, c’est le journaliste qui s’en chargera en sélectionnant l’angle qui l’intéresse le plus, alors pourquoi vous risquer à lui laisser la main sur votre communication ?

Comment savoir si mon message est suffisamment clair ?

Pour vous aider à simplifier et clarifier votre message, posez-vous ces questions :

  • Est-ce que je peux résumer mon message clé en une formule claire, lapidaire, d’une dizaine de mots tout au plus ?
  • Est-ce que mes phrases pour l’expliquer sont courtes, avec des exemples simples, concrets et imagés ?
  • Est-ce que j’apporte la preuve de ce que j’affirme ?
  • Est-ce que mon message peut être compris par un adolescent ?

Encore une fois, quand vous prenez la parole, concentrez-vous sur 1 message clé, 3 au maximum.

Besoin d’un exemple ?

Interview d’Emmanuel Faber sur RTL, 6 Nov 2017

 

Emmanuel Faber comment vous croire quand vous prétendez protéger la planète tout en voulant nourrir le plus de monde possible et faire le plus de profit possible, est-ce que c’est compatible ?

« …Une entreprise ça n’existe que parce que ça a une utilité sociale (…) son premier objet c’est de créer de la valeur pour tout le monde (…) C’est-à-dire quand on oppose l’économique et le social on a une approche beaucoup trop simpliste, beaucoup trop simple, dangereuse, parce que l’économique est dans le social et le social dans l’économique. »

Vous parlez beaucoup d’éthique… Une entreprise éthique c’est quoi ? Est-ce que c’est une entreprise qui a pour objet de gagner le plus d’argent possible et grâce à ça fait de la philanthropie, subventionne des associations, etc. Est-ce que c’est ça ?

« (…) pour moi c’est une entreprise qui intègre la dimension sociale à l’intérieur même de son modèle économique, c’est-à-dire que, on est dans un modèle marchand, c’est de l’économie, donc on vend, on achète, on échange, donc la performance et l’efficacité est au cœur de ce modèle et en même temps, la conviction chez Danone c’est que le social c’est à la fois le moyen et la finalité. Donc une entreprise qui prend en compte le social c’est une entreprise qui se dit que le pouvoir d’achat des salariés c’est important, le revenu des agriculteurs en amont c’est important (…) en dix ans on a donné 7% d’augmentation de salaire en plus du niveau de l’inflation, c’est des salaires ouvriers en France en moyenne 30% supérieurs à la moyenne de l’industrie, c’est de la formation (…) »

==> Ici le message clé, répété à maintes reprises dans l’interview se résume à cette formule : « l’économique est dans le social et le social est dans l’économique ». Un message clé autour de 2 mots clés et qui prend du coup des allures de slogan.

==> La formule est d’autant plus percutante qu’elle donne le sentiment d’être simple à comprendre et à mémoriser.

==> Ce message clé est ensuite décliné, explicité et démontré à différents niveaux de l’interview par Emmanuel Faber qui montre ici toute son habilité de communiquant face à une journaliste tenace, extrêmement bien documentée et elle-même très habile.

Vous aimez cet article ?

Nous proposons du coaching et des formations individuelles et en groupe pour aider les managers et dirigeants à développer leur communication interpersonnelle et affirmer leur leadership.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

1 réflexion sur “Clarifier son message”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous y êtes presque... 50%

A quelle adresse devons-nous vous envoyer le test ?

  • Votre adresse mail est en sécurité. Nous n'envoyons aucun spam.
Vous y êtes presque... 50%

A quelle adresse devons-nous vous envoyer le test ?

  • Votre adresse mail est en sécurité. Nous n'envoyons aucun spam.